Français English

Physcia adscendens H. Olivier forme corticole.

Synonymes :

Famille : PHYSCIACEAE

Habitat : Ubiquiste

Description

     Thalle foliacé très peu adhérent au substrat pouvant atteindre 5 cm (en confluant avec d'autres) dans sa plus grande longueur, formé de lobes de 0,5-1 mm de largeur, aux extrémités redressées, courbées et renflées en capuchon ou en casque et (en général plus clairs que le thalle ce qui les rend visibles de loin), contenant des sorédies crème à jaune pâle (N.B. ces capuchons ou ces casques sont fragiles et peuvent en se brisant ne laisser qu'une section de tube contenant à l'interieur des sorédies) ; lobes bordés de longs cils marginaux (0,5-2 mm) aux extrémités sombres, surface supérieure non pruineuse, blanchâtre, gris pâle, si sèche, gris-verdâtre si humide, ponctuée de nombreuses pseudocyphelles blanchâtres, surface inférieure blanchâtre avec des rhizines aux extrémités noirâtres. Espèce rarement fertile, sinon apothécies en coupe,rares d'environ 1-2 mm de diamètre portées par un stipe court, disque concave, brunâtre foncé à noirâtre, pruineux, marge épaisse avec des bords élevés. Spores brunâtres à noirâtres (ardoise), 1 fois septées, parfois avec un aspect polariloculaire, 16-23 x 7-10 µm selon la littérature ; 14-20 x 6-9 µm selon nos mesures. Pycnides parfois abondantes sous la forme de points noirs. Cortex : K+ jaune; médulle : K-. Espèce très variable, non spécialement maritime, fréquente sur les écorces des arbres (même en ville car assez tolérante à la pollution) également abondante sur divers substrats (mêmes artificiels) voir les formes suivantes :

Physcia adscendens forme saxicole : sur les rochers peu acides riches en matières organiques particulièrement en bordure de mer.

Physcia adscendens forme sur ciment ou sur béton : sur le ciment ou le béton.

Physcia adscendens forme foliicole : minuscule forme venant sur feuilles persistantes en particulier de Buxus.

Physcia adscendens forme lignicole : rare forme formant des coussinet sur le bois mort ou travaillé.

Physcia adscendens forme maritime : plus grisâtre sombre, forme venant dans la zone mésique ou xérique et soumise aux projections d'eau de mer.

   Voir également Physcia tenella très voisine et souvent difficile à séparer mais aux extrémités des lobes non en capuchon et dont les sorédies sont labriformes (Cette dernière espèce étant parfois considérée comme identique par certains auteurs car il existe de nombreux intermédiaires et même des chimères). Voir également Physcia leptalea qui n'est pas sorédiée et qui peut venir en mélange.







Physcia adscendens forme corticole Telgruc sur mer 1
Bernard BOUFFINIER



Physcia adscendens forme corticole Le Faou 1
Bernard BOUFFINIER



Physcia adscendens forme corticole Lannion 2
Bernard BOUFFINIER



Physcia adscendens forme corticole Le Fret 1
Bernard BOUFFINIER



Physcia adscendens forme corticole Lannion 1
Bernard BOUFFINIER



Physcia adscendens forme corticole Le Guilvinec 2
Bernard BOUFFINIER



Physcia adscendens forme corticole Le Fret 1
Michel DAVID



Physcia adscendens forme corticole Manosque 1
Bernard BOUFFINIER



Physcia adscendens forme corticole Manosque 2
Bernard BOUFFINIER



Retour à la liste
Contenu : Alain Gérault - Développement du site : Sylvain Ard - Hébergement : Online.net