Français English

Caloplaca ceracea J. R. Laudon

Synonymes :

Caloplaca caesiorufa auct. brit.



Famille : TELOSCHISTACEAE

Habitat : Zone supralittorale xérique

Description

     Thalle aréolé, rugueux à légèrement verruqueux, gris pâle à gris foncé, devenant gris verdâtre par temps humide, pouvant atteindre 5 cm de diamètre, pas d'hypothalle clairement visible. Apothécies nombreuses parfois en groupe, jusqu’à 1 mm de diamètre, rondes à un peu flexueuses, marge épaisse rugueuse et mate, longtemps persistante mais alors sous la forme de petits caroncules dans la vieillesse, plus claire que le disque, jaune-orangé, jaunâtre, disque plat ne se bombant pas ou peu, brun-orangé terne, brun-olivâtre, brun chaud par temps sec mais par temps humide typiquement avec des tons verdâtres ou même une coloration franchement vert-olive qui contraste avec la marge. Cette coloration verte est due à une couche continue d'algues dans l'hypothécium des apothécies (bien visible en coupe) et caractérise l'espèce. Spores polariloculaires elliptiques, avec un septum de 3-5 µm (environ 1/3 de la longueur de la spore), 13-15 x 8 µm selon la littérature, 14-17 x 6-8 µm avec un septum de 5-7 µm selon nos propres mesures. Photobionte : trébouxioide. Thalle K-, apothécies K + pourpre. Espèce relativement fréquente sur les rochers siliceux peu acides riches en matières organiques, abrités et peu ensoleillés, dans la zone supralittorale xérique et même plus loin dans la zone recevant des embruns. Espèce très voisine des espèces du groupe de Caloplaca crenularia qui peuvent s’aventurer en milieu marin et sont alors souvent confondue mais qui s’en distinguent par des apothécies brun-rouille vif devenant un peu bombées avec une marge concolore puis absente et l’absence de colorations verdâtres sur la totalité des disques des apothécies (mais il existe de nombreux intermédiaires de détermination difficile). Synonymie confuse avec les espèces voisines, en particulier Caloplaca subpallida. Caloplaca ceracea est une espèce très variable et très sensible à son habitat et il existe probablement plusieurs taxons sous ce nom de Caloplaca ceracea, mais ici nous utilisons ce nom de manière restrictive pour un taxon de la zone supralittorale xérique assez bien caractérisé par ses caractères macroscopiques et son habitat. N.B. Il semble exister un taxon venant sur les rochers peu acides et calcaires, ou alors sur le mortier des vieux murs, immédiatement en bordure de mer dans les zones peu ensoleillées dont le thalle est épais et vert jaune et dont les apothécies sont plus brun-orangé teinté d'olivâtre avec une marge jaune d'or Caloplaca ceracea forma.







Caloplaca ceracea Sainte Anne la Palud 2
Bernard BOUFFINIER



Caloplaca ceracea Le Passage
Alain GERAULT



Caloplaca ceracea Sainte Anne la Palue 1
Alain GERAULT



Caloplaca ceracea Le Fret 2
Bernard BOUFFINIER



Caloplaca ceracea Le Fret 1
Bernard BOUFFINIER



Caloplaca ceracea Sainte Anne la Palud 3
Bernard BOUFFINIER



Caloplaca ceracea Sainte Anne la Palud 4
Bernard BOUFFINIER



Caloplaca ceracea Pointe de Dinan 1
Bernard BOUFFINIER



Caloplaca ceracea Pointe de Dinan 2
Bernard BOUFFINIER



Caloplaca ceracea Landévennec 1
Jacques HAINE



Caloplaca ceracea Coupe apothécie Landévennec 2
Jacques HAINE



Caloplaca ceracea Asque, paraphyses, photobionte Landévennec 3
Jacques HAINE



Caloplaca ceracea Spores eau Landévennec 4
Jacques HAINE



Caloplaca ceracea Arzon
Michel DAVID



Retour à la liste
Contenu : Alain Gérault - Développement du site : Sylvain Ard - Hébergement : Online.net