Français English

Punctelia subrudecta (Nyl.) Krog

Synonymes :

Famille : PARMELIACEAE

Habitat : Ubiquiste

Description

     Thalle foliacé formant des rosettes de 5-8 cm de diamètre ; formé de lobes bien apprimés sur le support de 5-10 mm de largeur, face supérieure gris-verdâtre, grisâtre, grise, verdissant peu par hydratation, présence de pseudocyphelles, punctiformes, blanchâtres, d'où naissent, surtout au centre et dans les zones âgées, de nombreuses soralies farineuses blanchâtres (jamais blanc pur ?) à gris-verdâtre pâle (surtout laminales); face inférieure brunâtre pâle vers la marge (la marge visible de dessus, non pruineuse est parfois brunâtre), brun foncé à noirâtre au centre avec des rhizines simples (la coloration de la face inférieure du thalle est décrite de manière variable et contradictoire par les auteurs, voir nos photographies prises sur le même thalle qui montrent le peu de fiabilité de ce caractère !). Apothécies très rares, sessiles, en urne au début puis en écuelle de 3-5 mm de diamètre, disque concave, brun-rouge, marge et face inférieure constituée du thalle fortement relevé avec des soralies, concolore au thalle. Asques à 8 spores, 50-60 x 25-30 µm. Spores simples, incolores, largement elliptiques à ovoïdes ou subglobuleuses, 15-18 x 8-11 µm selon la littérature, 14-18 x 7-10 µm selon nos mesures. Photobionte : trébouxioide. Cortex : K+ jaune ; médulle et soralies : C+ rouge carmin, K-, KC+ rouge-orangé, P-, UV-. Espèce peu abondante venant sur le tronc des arbres et les grosses branches horizontales et plus rarement sur les rochers ou les murs. Très facile à confondre avec : Punctelia borreri à médulle C+ rose, face inférieure du thalle noirâtre plus claire en périphérie (caractère peu fiable), pseudocyphelles bien blanches contrastant fortement avec la coloration du thalle et soralies moins nombreuses  ; Punctelia reddenda plus vert-jaune à médulle C- ; Punctelia jeckeri aux lobes pruineux et brunâtres à la marge et aux soralies surtout marginales. N.B. Il semble exister des taxons intermédiaires entre Punctelia borreri et Punctelia subrudecta. N.B. Attention à certaines formes de Parmelia sulcata dont la médulle et les soralies sont K+ rouge-orangé et P+ orange.







Punctelia subrudecta Le Faou 3
Bernard BOUFFINIER



Punctelia subrudecta Le Faou 2
Bernard BOUFFINIER



Punctelia subrudecta Ardennes 2
Jacques HAINE



Punctelia subrudecta fertile Legs B. Bouffinier Penas d'Aia Pays Basque 2
Jacques HAINE



Punctelia subrudecta Fertile DrĂ´me 2
Jacques HAINE



Punctelia subrudecta Le Faou 1
Bernard BOUFFINIER



Punctelia subrudecta Ardennes 4
Jacques HAINE



Punctelia subrudecta Sainte Anne la Palud 1
Bernard BOUFFINIER



Punctelia subrudecta Sainte Anne la Palud 2
Bernard BOUFFINIER



Punctelia subrudecta Sainte Anne la Palud 3
Bernard BOUFFINIER



Punctelia subrudecta Le Faou 4
Bernard BOUFFINIER



Punctelia subrudecta fertile Penas d'Aia Pays Basque 1
Bernard BOUFFINIER



Punctelia subrudecta fertile Penas d'Aia Pays Basque 4
Bernard BOUFFINIER



Punctelia subrudecta Legs B. Bouffinier Spore (Cf.) et photobionte Penas d'Aia Pays Basque 5
Jacques HAINE



Punctelia subrudecta DrĂ´me 1
Jacques HAINE



Punctelia subrudecta Asque et paraphyses Lugol DrĂ´me 1
Jacques HAINE



Punctelia subrudecta Asque, Bleu Coton DrĂ´me 3
Jacques HAINE



Punctelia subrudecta Spores et photobionte KOH et BC DrĂ´me 4
Jacques HAINE



Punctelia subrudecta Face inférieure brun clair Drôme 5
Jacques HAINE



Punctelia subrudecta Face inférieure noirâtre Drôme 6
Jacques HAINE



Punctelia subrudecta Apothécie Drôme 6
Jacques HAINE



Punctelia subrudecta Pays Basque legs Bernard BOUFFINIER 7
Jacques HAINE



Retour à la liste
Contenu : Alain Gérault - Développement du site : Sylvain Ard - Hébergement : Online.net