Français English

Caloplaca arcis  (Poelt & Vezda) Arup ss. auct. brit.

Synonymes :

Caloplaca limonia ss. auct. méditerranéens ?

Caloplaca coronata  ss. auct. germaniques ?

Caloplaca britannica ss. auct. neerlandais ?



Famille : TELOSCHISTACEAE

Habitat : Zone océanique

Description

     Thalle crustacé souvent non continu et alors formé de petites rosettes squamuleuses parfois finement lobées à la marge, ou alors continu et craquelé, jaune soufre, jaune-citron, jaune selon l'exposition, pas d'hypothalle clairement visible, ce thalle est couvert et comme saupoudré de blastides sphériques de 0,05-0,1 mm de diamètre concolores. Apothécies peu nombreuses, au début enfouies dans le thalle puis sessiles, disque plat, jaune à orangé, marge épaisse concolore au thalle plus ou moins poudrée de blastides, en général persistante. Asques de 50-70 x 15-18 selon nos mesures. Spores polariloculaires, incolores, largement elliptiques, 11-14 x 6-9 µm selon la littérature avec un épaississement central de 3-5 µm ; 11-15 (17) x 5-9 (10) selon nos mesures avec un épaississement central de 3-5 µm. Paraphyses terminées par un élément renflé de 4-6 µm. Apothécies et thalle K+ pourpre. Taxon du groupe de Caloplaca citrina  très diversement interprété par les auteurs, nous adoptons ici l'interprétation des auteurs britanniques, peu rare sur les roches calcaires et en particulier sur les murs des chapelles, souvent en compagnie de Lecanora albescens, Verrucaria macrostoma, Phaeophyscia orbicularis, etc.. Très semblable à Caloplaca britannica et souvent confondu ou assimilé mais ce taxon ss. str. est théoriquement strictement maritime et vient dans les fissures et les crevasses des rochers siliceux en compagnie de Caloplaca marina et de Hydropunctaria (Verrucaria) maura s.l.. Très difficile à séparer de Caloplaca citrina s.l., et des taxons de ce groupe comme Caloplaca flavocitrina sorédiée et dont la marge des apothécies est lisse et de  Caloplaca limonia également sorédiée des rochers calcaires.

N.B. Faute d'accord entre les auteurs nous présentons ici sous le nom de Caloplaca arcis les échantillons récoltés à Landévennec sur un vieux mur de pierres siliceuses scellées au mortier de chaux d'une chapelle au bord de la mer en compagnie parfois d'Hydropunctaria (Verrucaria) maura s.l. et qui de ce fait auraient pu être dénommés Caloplaca britannica qui théoriquement a des isidies globuleuses mais qui en pratique sont difficiles à différencier des blastides ! Les échantillons récoltés montraient en fonction de leur situation par rapport au niveau de la mer toutes les formes de passage entre les deux taxons !







Caloplaca arcis Landévennec 10
Bernard BOUFFINIER



Caloplaca arcis Roscanvel 2
Bernard BOUFFINIER



Caloplaca arcis Roscanvel 3
Bernard BOUFFINIER



Caloplaca arcis Loperhet 1
Joël QUERELLOU



Caloplaca arcis Loperhet 2
Joël QUERELLOU



Caloplaca arcis Landévennec 1
Jacques HAINE



Caloplaca arcis Landévennec 2
Jacques HAINE



Caloplaca arcis Landévennec 3
Jacques HAINE



Caloplaca arcis Landévennec 4
Jacques HAINE



Caloplaca arcis Landévennec 5
Jacques HAINE



Caloplaca arcis Paraphyses Landévennec 6
Jacques HAINE



Caloplaca arcis Asques Eau et KOH Landévennec 7
Jacques HAINE



Caloplaca arcis Spores Eau et KOH Landévennec 8
Jacques HAINE



Caloplaca arcis Spores Bleu Coton Landévennec 9
Jacques HAINE



Caloplaca arcis Landévennec 11
Bernard BOUFFINIER



Caloplaca arcis Landévennec 12
Bernard BOUFFINIER



Caloplaca arcis Landévennec 13
Bernard BOUFFINIER



Caloplaca arcis Landévennec 14
Bernard BOUFFINIER



Retour à la liste
Contenu : Alain Gérault - Développement du site : Sylvain Ard - Hébergement : Online.net