Français English

Schismatomma umbrinum (Coppins & P. James) P.M. Jorg et Tonsberg Cf.

Synonymes :

Lecanactis umbrina Coppins & P. James



Famille : ROCCELLACEAE

Habitat : Ubiquiste

Description

    Thalle épais, plus ou moins tuberculeux, brun-verdâtre par temps humide, brunâtre par temps sec, se couvrant par le centre de sorédies concolores devenant plus ou moins confluentes, hypothalle en général important et bien visible, brunâtre à reflets pourpres. N.B. L'ensemble devient brunâtre dans la vieillesse. Apothécies très rares, lécanorines, 1-1,5 mm de diamètre, disque brun-noir. Spores fusiformes un peu courbes, 3 fois septées, 18-22 x 3-5 µm. C-, K-, KC-, P-; médulle : UV+ blanc-bleuté. Rare espèce peu spectaculaire venant sous les rochers siliceux verticaux humides (en particulier de schiste ardoisier) toujours à l'abri de la lumière solaire directe. N.B. Taxon très diversement interprété c'est pourquoi nous le publions avec Cf.







Schismatomma umbrinum Cf. Roc'h an Daol 1
Bernard BOUFFINIER



Schismatomma umbrinum Cf. Roc'h an Daol 2
Bernard BOUFFINIER



Schismatomma umbrinum Cf. Roche du Feu 1
Bernard BOUFFINIER



Schismatomma umbrinum Cf. Roche du Feu 2
Bernard BOUFFINIER



Schismatomma umbrinum Cf. Roche du Feu 3
Bernard BOUFFINIER



Schismatomma umbrinum Cf. Ardennes belges 1
Jacques HAINE



Schismatomma umbrinum Cf. Ardennes belges 2
Jacques HAINE



Retour à la liste
Contenu : Alain Gérault - Développement du site : Sylvain Ard - Hébergement : Online.net